LE MOT DU PRÉSIDENT DU SALON DU LIVRE - COMORES OCÉAN INDIEN

Mesdames et Messieurs,
Du lundi 13 au samedi 18 mars 2017, l’Union des Comores organise son premier Salon du livre. La tenue de cet important évènement culturel en terre comorienne a pour principal but de montrer au monde et aux pays de la région que l’Union des Comores recèle d’une production littéraire riche et diverse et qu’elle peut contribuer au développement culturel mondial au même titre que les autres nations et peuples du monde.

 

Il s’agit d’un grand rendez-vous littéraire qui compte réunir des écrivains de renommées nationale, régionale et internationale, mais également des libraires, des éditeurs et des partenaires œuvrant pour la promotion du livre. L’objectif visé est de promouvoir la création littéraire dans nos îles, d’œuvrer pour le rayonnement international de la littérature comorienne, de faire découvrir les littératures de l’océan Indien, de favoriser les échanges entre les auteurs de la région, de contribuer à créer une plateforme d’échanges entre les acteurs de la région et d’aider à la définition d’une politique nationale du livre.

 

La culture est au cœur du développement national et international car elle constitue un facteur de progrès et un investissement crucial pour l’avenir. C’est dans cette optique que le Président Azali Assoumani avait mis en place le premier festival culturel, FESNACO, en 2002.

 

Le « Salon du livre Comores Océan Indien » a donc été conçu comme une tribune devant permettre de présenter les œuvres des différents auteurs. Il servira de tremplin pour promouvoir la lecture et les langues pratiquées dans l’archipel. Il se déclinera à travers des expositions, des tables rondes, des conférences débats, des animations, des ateliers et des dédicaces d’ouvrages. Vous êtes conviés à cet évènement littéraire exceptionnel et nous comptons beaucoup sur votre participation active et enthousiaste.
Mes vœux les meilleurs et sincères de pleine réussite et de plein succès pour cette première édition du Salon du livre des Comores.